Voyage en Arménie

A la découverte de l’Arménie, première nation chrétienne

Du 23 septembre 2024
 au 30 septembre 2024
Durée : 8 jours
- 7 nuits

La région est dominée par le mont Ararat, mentionné dans le Livre de la Genèse comme le lieu où s’échoua l’Arche de Noé. Lors d’un itinéraire original qui traverse de somptueux paysages, vous découvrirez le patrimoine d’architecture sacrée de la « première nation chrétienne » de l’histoire. En parcourant ce pays – grand comme la Belgique-, vous rencontrerez une population très accueillante. Cet itinéraire vous fera découvrir quelques uns des plus beaux joyaux de cette culture bi millénaire et la réalité de l’Eglise Apostolique Arménienne qui, dès les Ve-VIe siècles, a inscrit son histoire dans la continuité de la tradition biblique. Elle y a puisé sa force de résistance et enraciné le rayonnement de sa culture, mondialement reconnue et appréciée.

Dès
2150 €

Votre accompagnateur Spirituel

Pascal Portoukalian
Rédacteur de "La Pensée de Pascal"
Routes Bibliques

Le Petit + de Routes Bibliques

Un itinéraire mélant histoire et religion sur les traces de la première nation chrétienne

lundi
23 septembre 2024

En début d’après-midi, départ de PARIS-Orly par vol direct de la compagnie Transavia pour EREVAN (09h15-16h00 sur vol direct Transavia ; prestations payantes à bord). Accueil à l’aéroport et transfert à l’hébergement. 

Pour ceux qui le souhaitent : sortie au Hard Rock Café, établi dans un bâtiment  d’architecture remarquable contemporaine. 

Installation à l’hôtel, dîner et nuit à EREVAN.

mardi
24 septembre 2024

Le matin, route vers ETCHMIADZINE, ancienne capitale d’Arménie (2e-4e siècles).  Visite des Églises Sainte-Gayané et Sainte-Hrispsimé, magnifiques exemples de  l’architecture arménienne de la première moitié du 7e siècle, et visite de la cathédrale,  la plus ancienne église chrétienne d’Arménie, siège et résidence du Catholicos de tous  les Arméniens. Selon la tradition, Grégoire l’Illuminateur eut une vision de « l’Unique Engendré »  descendant du ciel, lui indiquant l’emplacement de l’église à bâtir, sur les fondements d’un temple païen.  En 303, deux ans après que le christianisme fut proclamé religion d’état, la Mère Eglise du Saint Siège fut édifiée puis aménagée dès le 5e s. selon un plan demeuré inchangé à ce jour

Déjeuner à ETCHMIADZINE. 

L’après-midi, retour à EREVAN et bref passage devant l’ECOLE TUMO : elle prépare  gratuitement des jeunes aux métiers du numérique, édifice d’architecture  contemporaine. 

Puis visite du Matenadaran (Musée des manuscrits arméniens), nommé ainsi d’après le  fondateur de l’alphabet arménien, Mesrop Mashtots, en 405. Présentation de la  naissance de l’écriture et de la littérature arméniennes puis visite de la bibliothèque  présentant de superbes exemplaires de manuscrits arméniens, et d’autres en grec et  arabe. Halte au Monument Mère Arménie, surplombant la ville. Traversée du parc de  la Victoire et descente à pied par la série de cascades jusqu’au centre-ville et la Place de  la République. 

Dîner libre (à la charge de chacun, dans les multiples petits restaurants) – nuit à EREVAN 

En soirée, possibilité d’aller voir les « Fontaines chantantes », Place de la République,  et l’extérieur de la Mosquée bleue GÖK JAMI, du 18e s.

mercredi
25 septembre 2024

Le matin à EREVAN : visite de la Citadelle d’Erèbouni du 8e siècle av J.-C., vestiges de  l’antique cité ourartéenne d’Erébouni, permettant de remonter aux origines du peuple  arménien et de la cité d’Erevan. 

Découverte du marché couvert de la ville. 

Déjeuner à EREVAN. 

Départ vers le LAC SEVAN, deuxième lac le plus haut au monde (+/-2400m), aux eaux  turquoise. La presqu’île du Lac Sevan abrite deux églises, dédiées aux Saints-Apôtres  (Sourb Arakelots) et à la Sainte Mère de Dieu, vestiges du monastère du SEVAN fondé  en 874 sur les vestiges d’un monastère du 4es. Rencontre à envisager au séminaire

Continuation de la route vers DILIDJAN, l’une de belles stations climatiques et thermales.  Les moyens de traitement sont l’air pur des forêts de conifères et l’eau minérale « Dilijan ».  

Dîner et nuit à DILIJIAN.

jeudi
26 septembre 2024

Le matin, départ vers GOSHAVANK. A partir de Parz Lich, marche dans la forêt jusqu’au monastère (environ 2h30, facile). Considéré comme un exemple parfait de  l’architecture arménienne, GOSHAVANK était l’un des principaux centres religieux et  culturels de l’Arménie médiévale aux 12e et 13e siècles. On peut y trouver l’un des  Khatchkars (croix de pierre) parmi les plus beaux d’Arménie. 

Déjeuner. 

Découverte du cimetière de NORADOUZ et ses célèbres Khatchkars. Sur un territoire de  7 hectares s’étendent environ 700 tombeaux, aux ornement et aspects singuliers.  Arrivée au village de NERKIN GETASHEN. Master class de «Pakhlava», le dessert local  connu aussi dans tout le Moyen Orient sous le nom de bakhlava

Départ vers le sud du pays et visite du Caravansérail de SELIM construit au 14e siècle  par le Prince Chesar Orbelian. Le Caravansérail de Selim est un splendide témoin du  passé sur la Route de la Soie ; il permettait de relier la Perse à l’Occident. 

En cours de route, possibilité de s’arrêter dans la petite ville de Gavar. Rencontre avec la  famille des Miqaelyans, qui produisent des variétés exceptionnelles de fromage – « Aroma del vino » (fromage aromatisé au vin) et « Cognac Traditions » (fromage  aromatisé au cognac), dégustation des fromages et du gata, dessert traditionnel. 

Installation à l’hébergement, dîner et nuit (région du col de SELIM).

vendredi
27 septembre 2024

Le matin, route en direction de Tatev. Visite du site mégalithique de KARAHUNJ. Ce site  archéologique de Zorats Karer est l’un des plus anciens observatoires de la planète. Situé à quelques pas de la ville de Sissian, au sud de l’Arménie, ce gigantesque champ  de menhirs s’élève à 1600 m d’altitude. Ces 224 pierres de basalte hautes de trois  mètres et dont quelques-unes sont percées de mystérieux trous, servaient à observer  les astres et à mesurer le temps. Selon certains, on aurait là les ancres d’amarrage de  l’Arche de Noé. Le lieu est propice à une évocation de l’épisode biblique. 

Continuation de la route vers le village de TATEV. Aller (et retour le soir) en téléphérique, le plus long du monde. 

Déjeuner à TATEV.

L’après-midi, visite du monastère de TATEV, remarquable joyau de l’architecture  médiévale, se composant de trois églises et divers bâtiments, nichés au sommet d’une  montagne escarpée (9e-18e siècle). Possibilité d’une rencontre avec le prêtre du lieu. Puis route vers GORIS pour la découverte du site troglodyte de Khndzoresk, creusé  dans le tuf volcanique. Le site a connu son apogée aux 14e et 15e siècles et fut habité  jusqu’au début du 20e siècle. Il est aujourd’hui complètement abandonné. (Marche d’environ 1h30). 

Installation à l’hébergement, dîner et nuit à GORIS.

samedi
28 septembre 2024

Le matin, route (135 km) vers le monastère de NORAVANK, qui réunit deux ensembles  cultuels entourés de remparts. Découverte de l’église principale du 13ème siècle dédiée à  Saint Stéphane, de la chapelle Saint Grégoire l’Illuminateur, qui abrite encore la  sépulture du prince Sembat Orbelian (1275), et de l’église-mausolée de la Sainte-Mère-de-Dieu dite Bourtèlachèn (14ème s).

Déjeuner à NORAVANK. 

L’après-midi, reprise de la route (85 km) et visite du monastère de KHOR VIRAP où la tradition situe l’emprisonnement de Grégoire l’Illuminateur durant 13 année, au  3ème s., avant la conversion du roi d’Arménie. En fin d’après-midi, retour vers EREVAN par la plaine d’Ararat dominée par les deux pics du Mont Ararat, symbole de l’Arménie. Rencontre avec une communauté assyrienne d’Arménie dans la ville de Dvine. 

Installation à l’hébergement, dîner et nuit à EREVAN.

dimanche
29 septembre 2024

Le matin, visite d’un atelier de fabrication de duduk (flûte). En 2005,  l’UNESCO proclame « Le Duduk et sa musique » patrimoine culturel immatériel de  l’Humanité. Présentation musicale par le professeur.

Groupe 1 : Montée au Tsitsernakaberd, le « fort aux hirondelles », et découverte du musée-mémorial du Génocide de 1915. Évocation de l’histoire et de l’actualité du  génocide. Temps de « mémoire ». 

Groupe 2 : Pour les Catholiques, possibilité de participer à la messe dominicale dans  une paroisse. 

Déjeuner à EREVAN. 

L’après-midi : 

Pour tous, visite guidée du Musée d’histoire de l’Arménie, présentant la civilisation  des Arméniens, de l’Antiquité à nos jours. Puis : 

Groupe 2 : Montée au Tsitsernakaberd, le « fort aux hirondelles », et découverte du musée-mémorial du Génocide de 1915. Évocation de l’histoire et de l’actualité du  génocide. Temps de « mémoire ». 

Groupe 1 : Pour les Evangéliques, possibilité de participer au Service/culte dominical  avec une communauté (Eglise Internationale Evangélique d’Erevan) de 16h00 à 18h00. Temps libre pour des achats au « Vernissage » d’Erevan (marché aux puces) 

Retour à l’hébergement, dîner et nuit dans le centre d’EREVAN

lundi
30 septembre 2024

Le matin, départ vers GARNI, ancienne résidence d’été des rois d’Arménie. Sur les  vestiges de la forteresse, visite du temple ionique du 1er siècle -unique temple païen  conservé en Arménie-, les ruines du palais royal et de l’église ronde du 7ème siècle, le  bain royal (3ème siècle). Poursuite de la route avec brève halte aux orgues basaltiques, étonnantes formations rocheuses naturelles en forme d’orgues.

Continuation par la vallée de l’Azat jusqu’au monastère rupestre de GUÈGHARD (13e s.). D’abord connu sous le nom d’« Ayrivank » (monastère de la Grotte) en raison de la présence de grottes  creusées dans le rocher, il prend très vite le nom de Guèghardavank ou « monastère de la Lance », en  raison de la relique de la Sainte Lance qui transperça le coté du christ, aujourd’hui déposée au Musée du Trésor d’Etchmiatzine, lieu ou l’on retrouve également un morceau de la Croix du Christ et ainsi que de l’arche de Noé. Classé au  Patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est un chef d’œuvre de l’architecture arménienne, taillé en partie dans le roc. Petit concert « a capela » (sous réserve). 

Déjeuner. 

Après le déjeuner, transfert vers l’aéroport d’EREVAN, formalités d’embarquement et vol de retour pour PARIS-Orly avec la compagnie Transavia (16h50-20h20).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.